Législatives anticipées : "Les électorats à gauche ne sont pas irréconciliables", juge Yannick Jadot

  • le mois dernier
Après plusieurs heures de négociations, les différents partis de gauche ont lancé lundi soir un appel commun à la "constitution d'un nouveau front populaire", dans le cadre duquel ils souhaitent "soutenir des candidatures uniques dès le premier tour" des prochaines élections législatives. "Cela peut être le salut de la France", assure sur France Inter Yannick Jadot, sénateur écologiste de Paris.
"Il y a des rendez-vous dans l'Histoire qu'il ne faut pas rater, quand l'extrême droite est à portée de canons de l'Assemblée nationale, il faut un sursaut, un électrochoc", dit-il. "C'est union, c'est une coalition, on a des divergences mais ce qui construit une coalition, c'est que l'on a en commun", assure Yannick Jadot qui parle ici de "phase 1".

Retrouvez les entretiens de 7h50 sur https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-invite-de-7h50

Recommandée