Au bonheur des livres - « Mon père, ce héros ? »
  • il y a 2 mois
Ce sont deux écrivaines formidables que reçoit Guillaume Durand cette semaine dans « Au bonheur des livres ».
Virginie Bloch-Lainé et Violaine Huisman ont en commun d’écrire sur leur famille, et plus particulièrement sur les hommes qui la constituent : mari, père, grand-père…
Et pas n’importe quelle famille !
Dans « Profils perdus » (Ed. Stock), Virginie Bloch-Lainé raconte ainsi son rapport intime à une lignée prestigieuse d’inspecteurs des finances, à commencer par son père, dont le nom est célèbre dans la haute administration française : de façon très personnelle, elle établit par là une sorte de carte du tendre de ses relations avec les hommes, lesquels dessinent en définitive un très beau livre de réflexion sur la vie.
Dans « Les monuments de Paris » (Ed. Gallimard), Violaine Huisman dresse quant à elle le tombeau de son père Denis, personnage flamboyant, auteur d’un manuel de philosophie célèbre et créateur d’une école d’attachés de presse qui fit sa fortune, fils lui-même d’une figure formidable de la IIIe République que l’on découvre ici, Georges Huisman, chartiste érudit et directeur des Beaux-Arts, cofondateur du festival de Cannes et personnage hautement proustien auquel sa petite fille rend un hommage inattendu, en s’interrogeant surtout sur le sens de sa propre existence.
Année de Production : 2023
Recommandée