Jean-Jacques Kourliandsky : «Il y a un rejet de la gauche et du centre mais également de la droite traditionnelle»

il y a 3 mois
Invité dans Les visiteurs du soir, Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l'Observatoire de l'Amérique latine de la Fondation Jean Jaurès a commenté l’élection de Javier Milei en Argentine : «Il y a un rejet de la gauche et du centre mais également de la droite traditionnelle». 

Recommandée