Voiture électrique : le Sénat réduit les aides à l’achat, en l’absence d’une filière française

  • l’année dernière
Les sénateurs ont adopté ce 2 décembre 2022 un amendement de la commission des finances, défendu par Christine Lavarde (LR), dans le projet de budget 2023. Ils ont réduit d’un demi-milliard d’euros les aides et les subventions à l’achat de véhicules électriques, pour éviter de « largement subventionner » l’industrie chinoise. Actuellement 80 % des véhicules électriques vendus en France sont importés. La sénatrice a déclaré que ces aides ne seraient que « décalées » dans le temps. Elles seront rétablies quand une filière française, ou du moins européenne, aura émergé.

Pour suivre toute l'actualité politique et parlementaire, abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/publicsenat?sub_confirmation=1

Notre site internet : http://www.publicsenat.fr

Abonnez-vous à notre newsletter : https://urlz.fr/iinC 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook : https://www.facebook.com/publicsenat
Twitter : https://twitter.com/publicsenat
Instagram : https://instagram.com/publicsenat
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/2996809/

Recommandée