Des scientifiques battent le record de la plus grande quantité d'énergie produite
  • il y a 2 mois
Des scientifiques battent le record, de la plus grande quantité d'énergie produite, en une fusion nucléaire.
Vice rapporte qu'un laboratoire britannique a battu le record de la quantité d'énergie produite en une réaction nucléaire.
Cette réussite permet de développer la prochaine génération de réacteurs et amène l'humanité plus proche que jamais de l'énergie illimitée et propre.
Le réacteur Joint European Torus (JET) est parvenu à produire 60 mégajoules d'énergie en
5,2 secondes de réaction.
Au-delà d'un record, nous avons réussi des choses que nous n'avions jamais fait auparavant et nous avons approfondi notre compréhension de la fusion physique, Ambrogio Fasoli, responsable du programme EUROfusion,
via Vice.
Vice rapporte que le JET est un réacteur tokamak, qui est un des deux designs les plus utilisés pour développer la fusion nucléaire.
Les experts affirment que les prochaines expériences de fusion dans une centrale commerciale doivent faire face
à de nombreux challenges.
JET a fonctionné dans des conditions aussi proches de la réalité que possible avec les moyens actuels et son héritage permettra de mener à bien les futures expériences, Sir Ian Chapman, PDG, U.K. Atomic Energy Authority, via Vice.
Son rôle est crucial dans notre route vers un futur plus sécure et durable, Sir Ian Chapman, PDG, U.K. Atomic Energy Authority, via Vice.
La réussite du JET est la première de cette expérience internationale alors que le réacteur
a été décommissioné.
A la fin de l'année 2025, le remplaçant du JET, l'International Thermonuclear Experimental Reactor (ITER), un projet incluant 37 pays, va être lancé.
Notre démonstration de scénarios opérationnels pour de futures machines comme ITER et DEMO, validée par les records liés aux nouvelles énergies, installe une confiance de plus en plus grande dans le développement de l'énergie liée à la
fusion nucléaire, Ambrogio Fasoli, responsable du programme EUROfusion,
via Vice
Recommandée