Le Royaume-Uni détecte le premier cas de nouvelle grippe porcine

il y a 3 mois
Le Royaume-Uni détecte, le premier cas de nouvelle, grippe porcine.
Forbes rapporte que le Royaume-Uni a détecté cette année le premier cas humain de H1N2, aussi connue sous le nom de grippe porcine.
Forbes rapporte que le Royaume-Uni a détecté cette année le premier cas humain de H1N2, aussi connue sous le nom de grippe porcine.
Selon une alerte lancée par le Royaume-Uni,
les patients expérimentent des symptômes mineures
et ont totalement guéri.
Cependant, les experts de la santé et les autorités ont alerté sur l'éventualité d'une pandémie à venir.
Depuis 2005, il y a eu plus de 50 cas de A(H1N2)v détectés dans le monde.
Depuis 2005, il y a eu plus de 50 cas de A(H1N2)v détectés dans le monde.
Forbes indique que l'espèce particulière détectée au Royaume-Uni n'est pas génétiquement reliée au précédentes espèces découvertes sur des patients humains.
Nous savons que certaines maladies animales peuvent être transférées aux humains ce qui explique pourquoi les standards de santé animale et de biosécurité sont si importants, Christine Middlemiss, chef vétérinaire du Royaume-Uni, via Forbes.
Nous savons que certaines maladies animales peuvent être transférées aux humains ce qui explique pourquoi les standards de santé animale et de biosécurité sont si importants, Christine Middlemiss, chef vétérinaire du Royaume-Uni, via Forbes.
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS),
les virus Influenza sont communs parmi les cochons autour du monde.
Quand ces virus atteignent les humains, ils sont connus sous le nom de variant des virus influenza dont les plus communs sont le H1N1, le H1N2, et le H3N2.
En 2009, une épidémie de H1N1 a débuté aux Etats-Unis puis s'est répandue rapidement autour du monde, tuant au moins 150 000 personnes.
Selon les Centers for Disease Control and Prevention, cette infection concernait près de 70 millions de personnes avec
274 000 hospitalisations et 12 500 morts aux Etats-Unis.
Selon les Centers for Disease Control and Prevention, cette infection concernait près de 70 millions de personnes avec
274 000 hospitalisations et 12 500 morts aux Etats-Unis