Réforme de la PAC : des agriculteurs bloquent la francilienne contre des mesures «inacceptables et inapplicables »

  • il y a 3 ans
Difficile de circuler, ce vendredi matin, sur les routes de la région parisienne. Des agriculteurs de la FNSEA bloquaient de leurs tracteurs plusieurs routes d’Ile-de-France et alentour pour protester contre la réforme de la PAC qui donnerait la priorité au bio et à l'agroécologie.
Sur la Francilienne entre Villiers-le-Sec et Attainville, ils sont une vingtaine à s’être donné rendez-vous dès 7 heures. « On voudrait adresser un coup de semonce au président de la République pour lui dire qu’on est déterminés à se défendre et qu’on ne le laissera pas sacrifier
notre agriculture », lance Guillaume Moret, exploitant au Plessis-Gassot et responsable du rassemblement local.
La France travaille actuellement sur son plan
stratégique national (PSN), sa déclinaison de la future politique agricole commune (PAC) qu’elle doit présenter en juin à la Commission européenne. Dans la ligne de mire des agriculteurs sur les routes vendredi, les éco-régimes ou « eco-scheme », une nouvelle source de financement conditionnée à la mise en place de pratiques plus respectueuses de l'environnement. « On nous annonce qu’on va diminuer de 30 à 40% une partie de nos aides, et qu’on va les conditionner à des mesures environnementales à la fois inacceptables et
inapplicables », s’emporte Guillaume Moret.