Klopp et Guardiola, fans inconditionnels de Roberto De Zerbi

  • il y a 25 jours
En attirant dans ses filets l'entraîneur italien, l'Olympique va s'offrir l'un des meilleurs tacticiens d'Europe, dont le travail est vanté par le maître, Pep Guardiola. Sur le terrain, à quoi doivent s'attendre les supporters marseillais ?
Mai 2023, la Premier League referme l'un de ses plus palpitants chapitres. Quoi retenir ? Un énième sacre pour City, une bataille épique avec Arsenal et un roi sans couronne... Roberto De Zerbi. Nouvelle saison sans titre, certes, pour le jeune chef d'orchestre (45 ans). L'argument favori de ses rares détracteurs (français), qui citent avec sarcasme la Supercoupe d'Ukraine (2021), unique ligne à son palmarès. Mais l'Italien, apôtre du jeu, a encore marqué au fer rouge le sport qui dicte sa vie. Cette fois, outre-Manche, au sein du championnat le plus relevé au monde, parmi les sommités de sa profession.

Brighton, son budget taillé pour le maintien, au mieux le ventre mou, De Zerbi en a fait, pour la première fois de son histoire un club européen (la C3, via la 6e place). Les Seagulls, un surnom placé sur la carte du football. Comment ? En leur faisant jouer une partition "unique au monde". "Je suis sûr que Roberto De Zerbi est l'un des managers les plus influents des vingt dernières années, adoubait alors le maître, sa référence, Pep Guardiola. Son équipe est comme un restaurant trois étoiles, qui change complètement la façon de percevoir la cuisine. Lui, réalise la même chose dans le foot."

Recommandée