« C’est absurde » : Paris 2024 oblige une petite entreprise du nord à changer de nom

  • il y a 24 jours
Un peu moins de deux mois avant les JO de Paris, Guillaume Bourgeois, gérant de la petite entreprise « Les Olympiades » a reçu une lettre de mise en demeure par les organisateurs de Paris 2024. Ils lui reprochent d’utiliser le terme « Olympiade », qui serait la propriété intellectuelle des Jeux olympiques.