L’Afrique du Sud dénonce une nouvelle fois un « génocide » commis par Israël

  • le mois dernier
« Le génocide » commis par Israël « a atteint un niveau horrible », a déclaré l’Afrique du Sud, jeudi 16 mai, devant la plus haute juridiction de l’ONU, en demandant aux juges d’enjoindre à Israël de cesser son incursion à Rafah. « L’Afrique du Sud avait espéré, lors de notre dernière comparution devant cette cour, mettre un terme à ce processus génocidaire afin de préserver la Palestine et son peuple », a déclaré Vusimuzi Madonsela, le représentant de Pretoria. « Au lieu de cela, le génocide d’Israël s’est poursuivi à un rythme soutenu et vient d’atteindre un nouveau et horrible niveau », a-t-il ajouté.

Les avocats de Pretoria, qui appellent les juges à ordonner un cessez-le-feu à Gaza, ont donné le coup d’envoi de deux jours d’audiences au Palais de la paix, siège de la Cour internationale de justice (CIJ). Israël, qui récuse les accusations sud-africaines, y répondra vendredi.