Le voilier de Dany Boon : Une astuce fiscale qui fait le buzz.

il y a 4 mois
#Dany Boon

Dany Boon et son voilier de rêve : Une optimisation fiscale qui suscite des réactions

Dany Boon, le célèbre réalisateur de "Rien à déclarer", est au centre d'une histoire liée à l'optimisation fiscale légale visant à éviter la TVA sur son luxueux voilier.

En 2021, il aurait acquis un somptueux voilier de 21 mètres de long pour la somme de 3,5 millions d'euros, par le biais d'une société offshore basée à Antigua-et-Barbuda.

Cette acquisition lui aurait permis d'économiser la somme considérable de 700 000 euros, correspondant à la TVA de 20 % qu'il aurait normalement dû payer, selon Le Canard enchaîné.

Une optimisation fiscale légale mais controversée

D'après Closer, qui reprend l'information, cette optimisation fiscale est légale car le voilier, nommé Umaren et comprenant quatre cabines luxueuses, aurait été enregistré dans l'archipel d'Antigua-et-Barbuda, considéré comme un paradis fiscal.

Cependant, une subtilité dans les règles européennes aurait pu rendre la TVA obligatoire. En effet, puisque le bateau a été livré en France, il aurait dû quitter les eaux européennes six mois après son achat, puis tous les dix-huit mois pour éviter l'application de la TVA.

La mise en vente du voilier : Fin de l'histoire d'optimisation fiscale ?

Dany Boon aurait décidé de mettre en vente son voilier le 18 septembre, avec une réduction de prix de 1,350 million d'euros. L'annonce précise explicitement que "les taxes ne sont pas réglées". Cette décision pourrait marquer la fin de cette histoire d'optimisation fiscale, mais soulève également des interrogations sur les pratiques fiscales liées à l'achat et à la vente de biens de luxe, même lorsqu'elles sont légales.

Recommandée