Débat sur BFM TV - Raphaël Glucksmann, Tête de liste du PS, demande à Manon Aubry de la France Insoumise de "lui lâcher les baskets" : "Le problème c'est l'extrême droite à 40, pas moi !"

  • il y a 2 mois
La tête de liste du PS aux européennes Raphaël Glucksmann a appelé LFI à lui "lâcher un peu les baskets" et à se "concentrer sur l'extrême droite" lundi soir sur BFMTV, alors que l'Insoumise Manon Aubry l'accusait de ne pas défendre clairement la retraite à 60 ans.

"Je le dis amicalement à tous mes amis de gauche, on ne lutte pas contre l'extrême droite et les macronistes en remettant en cause la retraite à 60 ans", avait lancé Manon Aubry, citant nommément M. Glucksmann lors d'un débat entre les principales têtes de liste aux élections européennes.

"C'est faux et vous le savez", a rétorqué le candidat PS et Place publique, qui a jugé "juste qu'un ouvrier qui a commencé à 17 ans" parte plus tôt à la retraite que lui "qui a commencé à 26 ans". En revendiquant le "programme de la Nupes", Manon Aubry a ensuite reproché au candidat socialiste d'être soutenu par l'ancien président François Hollande

"Mon nom est Raphaël Glucksmann", a-t-il répliqué, avant de hausser le ton face à l'Insoumise. "Vous faites de moi votre cible principale, c'est le cas depuis six mois, vous avez l'extrême droite à 40 %. Allez, lâchez-moi un peu les baskets, concentrez-vous sur l'extrême droite". Auparavant, la candidate macroniste Valérie Hayer avait demandé à Jordan Bardella pourquoi Marine Le Pen "ne veut pas débattre" avec Emmanuel Macron avant le scrutin du 9 juin.

Recommandée