Gaza : il ne reste que trois jours de carburant aux hôpitaux du sud de l'enclave, alerte l'OMS

  • il y a 2 mois
Il ne reste que trois jours de carburant aux services de santé du sud de Gaza, alerte l'OMS. « Le carburant que nous nous attendions à voir entrer aujourd'hui (dans la bande de Gaza, ndlr) n'a pas été autorisé. Cela signifie que nous n'avons assez de carburant que pour faire fonctionner nos services dans le sud pendant trois jours encore", déclare son directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse.

Recommandée