L’armée israélienne affirme avoir pris le contrôle de la partie palestinienne du poste-frontière de Rafah.

  • le mois dernier
Les images géolocalisées montrent des chars israéliens présents au point de passage de Rafah. Après avoir appelé les habitants présents dans l’est de la ville de Rafah à rejoindre des « zones humanitaires élargies », l’armée israélienne a déclaré mardi matin à la presse qu’elle contrôlait la partie palestinienne du point de passage.

Cette percée soudaine a lieu quelques heures à peine après que le Hamas a annoncé, à la surprise de tous les acteurs, avoir accepté une proposition de cessez-le-feu israélienne, non sans y avoir apporté d’importantes modifications.


L’armée a progressé pendant la nuit à travers cette cité, où se sont réfugiées plus d’un million de personnes ayant fui les bombardements, affirme notre journaliste Louis Imbert. Des sources palestiniennes et égyptiennes ont annoncé à l’agence Associated Press que des chars avaient pénétré dans la ville, et que les forces israéliennes se trouvaient à 200 mètres du point de passage.