Némésis, les féministes d'extrême droite

  • le mois dernier
Fondé en 2019, le collectif Némésis multiplie les actions médiatiques, quasiment exclusivement pour s’attaquer l’immigration avec des banderoles et des messages racistes et xénophobes.

Le 7 avril dernier, une militante a été placée en garde à vue pour une pancarte faisant un lien entre les migrants et les viols commis en France

Vous pensez quoi de leurs actions ?