Rachida Dati prend la défense d’Aya Nakamura, ciblée par l’extrême droite

  • il y a 3 mois
POLITIQUE - « Inacceptable ». La ministre de la Culture Rachida Dati a mis en garde, ce mardi 12 mars, contre les « prétextes pour s’attaquer à quelqu’un par pur racisme » alors qu’Aya Nakamura, qui pourrait chanter aux Jeux Olympiques, est stigmatisée par l’extrême droite.

« Attention aux prétextes pour s’attaquer à quelqu’un par pur racisme », a lancé Rachida Dati lors d’une audition au Sénat. « S’attaquer à une artiste pour ce qu’elle est, est inacceptable, c’est un délit », a poursuivi la membre du gouvernement.

Recommandée