Ce détail sur la prothèse du premier astronaute handicapé pourrait l’empêcher d’aller dans l’espace

il y a 3 mois
ESPACE - Il est censé devenir le premier « parastronaute » au monde à aller dans l’espace. John McFall, 42 ans, a été sélectionné en novembre 2022 pour faire partie de la nouvelle promotion de l’Agence spatiale europénne (ESA).
Tout comme Sophie Adenot, la Française qui doit succéder à Thomas Pesquet, John McFall a pour objectif d’aller sur la Station Spatiale internationale (ISS) mais ses chances pourraient être compromises à cause de sa prothèse.
Le Britannique a perdu sa jambe droite à 19 ans dans un accident de moto. Mais ceci ne l’a pas empêché de faire une carrière de sprinter paralympique et il remporte même la médaille de bronze au Jeux de Pékin en 2008 sur l’épreuve du 100 mètres.
Cependant, depuis novembre 2022, l’espace est son nouvel objectif. Mais comme il sera également le premier parastronaute au monde, il doit effectuer toute une batterie de test, pour que l’ESA s’assure de la faisabilité d’une mission pour une personne en situation de handicap.

Recommandée