The Creator - Première bande-annonce (VOST)

il y a 5 mois
"The Creator" : Gareth Edwards appelle à encadrer l'IA comme une arme à feu

Le tout nouveau long-métrage de Gareth Edwards, "The Creator", a pris d'assaut les écrans de cinéma le mercredi 27 septembre, suscitant une grande anticipation parmi les amateurs de science-fiction. Le réalisateur de renom, célèbre pour son travail sur "Star Wars: Rogue One", plonge les spectateurs au cœur d'une intrigue futuriste mettant en scène une guerre entre l'humanité et les intelligences artificielles qu'elle a engendrées.

Dans "The Creator", le personnage principal, Joshua (incarné par John David Washington),est recruté par les forces spéciales américaines pour une mission périlleuse en territoire ennemi, la Nouvelle-Asie. Sa mission : localiser l'arme secrète créée par "Le Créateur", un génie à l'origine de l'intelligence artificielle avancée. Cette arme s'avère être une nouvelle IA, prenant la forme d'une jeune fille nommée Madeleine Yuna. L'histoire explore la coexistence et l'apprentissage mutuel entre l'homme et la machine.

Pendant ce temps,à Hollywood, la grève qui avait paralysé l'industrie cinématographique pendant 146 jours semble toucher à sa fin avec la signature d'un accord historique entre les géants des studios et les syndicats d'acteurs et de scénaristes. Au cœur de cette négociation se trouve l'utilisation croissante de l'intelligence artificielle dans la production de films, de séries et d'émissions.

"The Creator" présente une vision intrigante d'une humanité en guerre contre des robots humanoïdes, des IA qui ne sont pas nécessairement les antagonistes. Une réflexion s'impose : s'agit-il d'un miroir de la crise qui a paralysé la production cinématographique pendant des mois ? Peut-être. Cependant, Gareth Edwards, le réalisateur du film, souligne que le problème ne réside pas dans l'IA elle-même, mais dans son utilisation.

Dans une interview exclusive accordée à Radio Sisko FM,Gareth Edwards explique : "Quand j'ai commencé à écrire le film en 2018, l'IA était encore associée à des concepts de science-fiction tels que les voitures volantes ou les colonies sur la Lune. Je n'aurais jamais imaginé que cela deviendrait une réalité. L'IA a progressé rapidement, capable d'écrire des dialogues crédibles, parfois trop sensibles et conscients. Cela ne m'a pas effrayé, mais m'a plutôt enthousiasmé."

L'intelligence artificielle, selon Gareth Edwards, peut véritablement être un atout pour les cinéastes. Il cite l'exemple de l'outil "Midjourney", capable de créer des œuvres d'art à partir d'idées écrites, permettant ainsi de visualiser un premier jet. Il souligne que la collaboration entre l'homme et l'IA est possible, même dans le domaine artistique du cinéma. L'IA peut imiter les voix des acteurs, ce qui peut être utile en post-production pour ajuster des dialogues sans nécessiter la présence des acteurs en studio.

Recommandée